Résumé de la conférence « De Donkey Kong à Pokemon GO »

Résumé de la conférence « De Donkey Kong à Pokemon GO »

Mardi 16 janvier 2018  

En prenant mon courrier, j’ai la bonne surprise de trouver le dernier numéro de Japon Infos. Je m’empresse de commencer la lecture de ce numéro consacré à la consommation. Arrivé à l’avant-dernière page, la colonne À Venir me fait un peu de l’œil.  Le premier événement est une conférence sur l’histoire de Nintendo : « De Donkey Kong à Pokemon GO« . Elle se déroule à la Maison de la Culture de Paris et c’est le 16 janvier… mais ne serait-ce pas la date indiquée en début de cet article ? Ni une, ni deux, mes doigts pianotent directement l’adresse du site de la mcjp. La conférence, gratuite, a lieu ce soir à 19h. Je clique sur billetterie et deux minutes après mon imprimante me sort mon sésame.  

 

siteweb_mcjp_conf

Direction la Maison de la culture du Japon sous la pluie. J’essaie de trouver un vélo GooBee. Ce sont ces vélos verts que l’on peut trouver un peu partout à Paris. 

Pas d’attache, on les pose n’importe où, mais de façon à ne pas gêner. Malheureusement, la plupart sont cassés et hors d’usage. Ça sent un peu la fin de partie… à l’inverse de Nintendo.  

Le conférencier est Denis Brusseaux, journaliste et auteur. Il m’a aimablement donné l’accord pour que je reproduise dans cet article les 10 points clés de l’histoire de Nintendo selon lui. Ils sont à mettre en parallèles avec la culture japonaise avec une approche humaine de la réussite (et des échecs) de Nintendo. J’ai trouvé cela très intéressant et les 2h de la conférence sont passées très vite. L’histoire de Nintendo, une des plus grandes sociétés japonaises est à l’image du pays, passionnante. 

 

IMG_5678

Au point clé, j’y ai rajouté quelques commentaires glanés lors de la conférence. En fin d’article vous pourrez trouver une vidéo sur l’histoire de Nintendo faite par Mission Japon.  

La conférence débute par un rapide tour d’horizon de Nintendo. Cette société de Kyoto est l’une des plus importantes du Japon. Sa capitalisation en bourse est actuellement de 57 milliards de dollars et son niveau le plus haut a été en 2008 avec 89 milliards de dollars, devenant même la deuxième société au Japon derrière Toyota. Nintendo est une société qui recherche avant tout la rentabilité. Elle est souvent là où on ne l’attend pas. Elle cherche aussi à fidéliser son public.  

1/ 23 octobre 1889 : Création de Nintendo par Fusajiro YAMAUCHI à Kyoto. L’activité est la création d’un jeu de cartes, le Hanafuda, pour adulte 

Le conférencier revient sur le coup de chance du fondateur de Nintendo qui a pu s’accaparer un marché inexistant. Les jeux de cartes étaient interdits durant l’époque Edo afin d’éviter tout jeu d’argent. Mais l’ère Meiji restreint cette interdiction. Nintendo en profite et propose des jeux de cartes Hanafuda. Ces jeux de cartes ne disposant pas de valeurs, les jeux d’argent sont plus difficiles. En 1907, Nintendo sort le premier jeu de cartes occidental et propose des jeux de cartes de type Karuta. Le successeur de Fusajiro, Sekiryo, le mari de sa fille, lance le poker au Japon en 1929.  

 

NintendoCards
carteNintento
addreseNintendoKyoto

2/ 1949 : Yoroshi YAMAUCHI devient le nouveau président de Nintendo et change complètement le conseil d’administration 

Avant cette nomination, Nintendo est une entreprise très familiale. Tout le monde est surpris de voir le petit fils du président être nommé. Malgré une grève d’une partie du personnel de Nintendo, le nouveau patron les met à la porte et crée une nouvelle équipe dirigeante. Le nouveau patron est jeune et cherche avant tout la rentabilité. Il lance ainsi les cartes en plastiques. Un de ses plus gros succès est le marché des cartes et des jeux à l’effigie Disney. Heureusement que Nintendo trouve ce deal, car il s’était lancé auparavant dans des business à perte comme une compagnie de taxis, des autocuiseurs de riz ou bien des love hôtel… 

3/ 1967 : Le jouet UltraHand de Gunpei YOKOI 

L’histoire racontée par le conférencier sur Gunpei YOKOI montre bien la singularité de Nintendo et de son tournant ludique. Le patron, YAMAUCHI, en cours d’inspection d’une usine tombe sur un drôle d’instrument inventé par Gunpei YOKOI. Il s’agit d’un bras articulé. Le patron demande alors d’en fabriquer de façon industrielle pour les vendre. C’est l’UltraHand et Il s’en vend plus d’1 million à 600 yens l’unité. Nintendo entre dans une nouvelle ère, celle des jeux ludiques. 

Mais Gunpei YOKOI, créateur de génie, est aussi à l’origine de nombreux succès de Nintendo dont les fameux petits jeux électroniques Game & Watch. Associé à Sharp, il va en être vendu plus de 43,4 millions d’unités dans les années 80. Il va récidiver avec la GameBox qui verra des ventes de 118 millions d’unités.   

Gunpai utilise une devise qui lui est cher : La pensée latérale des technologies désuètes. Ses inventions sont souvent basées sur des technologies déjà existantes et il les transforme de façon ludique.  

Je vous invite à lire sa page wikipedia pour découvrir cette personnalité hors norme 

 

ultrahand
donkeykong_gamewatvh

4/ 1977 : les microprocesseurs avec Mitsubishi et les premières consoles de jeux vidéo Game Color 6 

Nintendo s’associé avec Mitsubishi et va lancer ses premières consoles de jeux. La Color Tv Game 6 est la toute première et comprend 6 jeux, mais qui n’en font qu’un, le célèbre Pong. D’autres consoles vont voir le jour avec pour certaines des périphériques comme des pistolets.  

 

Nintendo_Color_TV_game_6_(Cut_out)
miragame-802-04
Nintendo_Color_TV_Game_6_Screenshot
miragame-802-03

5/ En 1981, Shigeru MIYAMOTO invente le jeu vidéo Donkey Kong 

À la suite d’un deal aux États-Unis, Nintendo doit livrer des centaines de bornes d’arcades avec le jeu vidéo Radar scope. Malheureusement, le jeu arrive sur le marché, mais ne plait pas et Nintendo se retrouve avec des bornes d’arcades sur le bras et surtout une perte financière importante. Alors il décide de trouver un nouveau jeu pour ces bornes…ainsi naît Donkey Kong. Le jeu séduit et cela devient le premier gros succès commercial dans les jeux vidéo pour Nintendo. 

 

Donkey_Kong_arcade_at_the_QuakeCon_2005

6/ 1983 : le contrat raté avec Atari pour le lancement de la Famicom 

Les consoles de jeux vidéo sont maintenant dans les foyers. Nintendo essaie de trouver un deal avec Atari pour que ce dernier les distribue sur le sol américain. La console Famicom a un look très jouet et tombe au moment où les consoles de jeux n’ont plus le vent en poupe, largement concurrencées par les ordinateurs familiaux. Le deal ne se fera pas, mais la console relookée et renommée NES sortira aux États-Unis en 1985. 

 

Nintendo-Famicom-Console-FL

7/ Le 2 juin 1991 : Mésentente avec Sony 

Lors du CES de Las Vegas, Sony annonce un lecteur de CD Rom capable de lire les jeux Nintendo. Il s’agit de la Play Station. Nintendo ne voit pas l’affaire comme cela et rompt avec Sony pour tout de suite se remarier avec Phillips. Ce changement de position de la part de Nintendo va laisser la voie ouverte à Sony pour le lancement de la PlayStation et du succès que l’on connaît. Même si Nintendo est impacté par l’arrivée de ce nouveau concurrent, c’est Sega qui va en subir les conséquences avec la fin des consoles de la marque.   

8/ Mai 2002 : Satoru IWATA devient président de Nintendo 

YAMAUCHI va nommer un nouveau président. Et il étonne son monde en choisissant Satoru IWATA. Cet employé n’a que 2 ans dans l’entreprise et est plutôt considéré comme un excellent créatif et développeur. Mais ce dernier va être un étonnant président qui ne va pas hésiter à se mettre en valeur dans des films publicitaires présentant les nouveautés Nintendo (les Nintendo Direct) et interviewer ses collaborateurs. Il opte pour une stratégie dite « Blue ocean » de rupture.  

Une de ces vidéos Nintendo Direct 

Si vous voulez en savoir plus sur le concept de Blue Ocean

9/ 27 avril 2006 : Sortie de la Wii qui apporte l’interactivité des jeux vidéo dans les foyers 

Il s’est donc vendu 120 millions de Wii et est un des plus gros succès de la marque. Recentrant l’offre sur l’interactivité et la famille, Nintendo réussit un coup commercial incroyable et récupère de nombreux non-joueurs. 

Le succès de la Wii est un des plus belles exemples de mise en place d’une stratégie de Blue Ocean dans une entreprise. 

 

1081610-nintendo-wii-blanc

10/ 7 décembre 2015 : Décès d’IWATA. Une direction à trois têtes est mise en place 

Le brillant PDG décède en 2015 de problèmes de santé. Nintendo doit réfléchir rapidement à un nouveau président. Finalement, 3 personnes vont s’occuper de la société.  

IWATA était en grande partie responsable de l’ensemble des succès de la firme pour le nouveau millénaire et son héritage persiste encore à l’heure actuelle, notamment avec les jeux sur mobile comme Pokemon Go et la nouvelle console Switch qui rassemble la famille, mais aussi les gamers. 

Le PDG officiel, celui qui s’occupe de la gestion financière est Tatsumi Kimishima et à ses côtés on trouve Shigeru Miyamoto et Genyo Takeda, les créatifs. 

 

IMG_5679

Une conférence passionnante pour un constructeur qui ne l’est pas moins. Même si son fondement est d’être toujours le plus rentable possible, Nintendo créé des choses nouvelles et fidélise sont public de la plus belle des façons en proposant des jeux ou finalement seul le plaisir de jouer compte. 

MaJ : J’en profite pour rebondir sur une nouveauté de Nintendo : Nintendo Labo.

Tout juste annoncé (18 janvier 2018), Nintendo va proposer des kits cartons permettant de construire des jouets. Encore une idée où la rentabilité doit être forte et qui est en rupture avec les casques VR ou autre nouveau gadget et bien sur tout en privilégiant le plaisir de jouer.

On retrouve un peu du génie de Gunpei Yokoi dans cette annonce comme le souligne le tweet de Florant Gorges


 

Nintedo_lab

Pour aller plus loin dans le sujet, la vidéo de Mission Japon sur un collectionneur Nintendo  

Il existe aussi deux livres de références sur l’histoire de Nintendo écrit par Florent Gorges aux éditions Omaké Books.

Ressources web 

Un collectionneur  Nintendo

Les images ont été pour la plupart récupérées sur wikipedia 

Si vous voulez suivre le top des ventes des consoles