Tokyo Motor Show – La voiture au Japon

Tokyo Motor Show – La voiture au Japon

Tokyo Motor Show est l’événement majeur pour le secteur automobile en Asie. A l’instar du Mondial de l’auto, ce salon est biennale et j’ai la chance d’être sur Tokyo durant l’ouverture au public du salon.

Rendez-vous pris le samedi 4 novembre 2017 au Tokyo bight sight pour découvrir les nouveautés et le marché nippon de la voiture.


Commençons par quelques chiffres sur le secteur automobile japonais

Il emploie 5,34 millions d’actifs et le Japon a produit 9,2 millions de véhicules à moteur en 2016, en légère baisse par rapport à 2015. Il s’est vendu 4,97 millions de véhicules en 2016. Il y aurait 77,8 millions de véhicules en service !

Au niveau mondial, le marché japonais est le troisième après ceux de Chine ( proche de 28 millions de voitures vendues) et des USA (17,5 millions de vendues). La France est 7e avec 2,4 millions d’unités)

 

Mazda Concept car

 

Il est dominé par le constructeur Toyota avec 1,5 million de véhicules vendus suivis par Honda ( >700 000) et Suzuki (>620 000). Des marques sont présentes mais pas ou plus importées en France comme Daihatsu (5e constructeur au Japon et appartenant à Toyota). La première marque européenne est Mercedes et aucune marque française n’est présente dans le top 20.

L’univers de l’automobile est en crise au Japon avec différents scandales dont l’impact direct est un effritement subjectif de la qualité proposée par les constructeurs de l’archipel. Mais c’est surtout le manque de grandes innovations qui provoque un statu quo du marché. La toute dernière étant le moteur hybride réalisé par Toyota.

Malgré cela, le Japon reste un pilier solide de l’économie automobile mondiale et le salon Tokyo Motors Show a pu montrer de beaux concepts cars, notamment au niveau des voitures électriques.

 

Subaru Viziv

Le Tokyo Motor Show (TMS)

Plus grand salon d’Asie, Il fait partie des 5 salons les plus importants au monde. En nombre de visiteurs, il est derrière Paris, Detroit ou Francfort. L’édition 2017 qui vient de se terminer annonce un peu plus de 770 000 visiteurs. Chiffre en baisse par rapport à 2015 avec ses 812 000 visiteurs. Le salon est ouvert au public durant 10 jours. À noter que le visiteur voulant faire quelques économies pourra venir après 16h, le tarif est divisé par 2, passant de 1800 yens (14 euros environ) à 900 yens (7 euros). La taille du salon est aussi moins grande que Paris.

 

Toyota GR HV Sport

Partons à la découverte de ce salon

On s’aperçoit très vite des endroit où le taux d’appareils photos au cm2 est très élevé mais aussi le nombre de photographes masculins. Un regard entre deux têtes et on remarque adossée à une belle carrosserie une hôtesse. Elle se prête gentiment au jeu mais heureusement il n’y en a pas pour chaque voiture. C’est souvent une cohue que j’évite au maximum.

 

Le stand Toyota

 

De façon générale, les stands des constructeurs japonais sont les plus grands et Toyota a quasiment un hall pour lui. Il le partage avec Daihatsu, la plus vieille marque automobile japonaise, mais ce dernier appartient au groupe Toyota.

 

DS

 

Les constructeurs français sont présents, mais leurs stands sont plutôt petits. Rien à voir avec le mondial de l’auto à Paris. Cependant, la présence française est déjà en soit quelque chose de positif. De nombreuses marques présentes à Paris n’y sont pas à Tokyo. Renault met en avant sa twingo et sa mégane RS alors que Peugeot est plus classique. DS joue sur le côté français.

Les constructeurs allemands ont des stands bien plus grands et très prisés par le public. Mercedes présente le projet One, une voiture fabuleuse.

 

Mercedes Project One

 

Nissan présente un modèle sportif appelé Nismo dérivé de sa voiture électrique la Leaf. Cette dernière est vendue en France.

 

Nissan

 

Plus traditionnelles, les voitures appelées cube. Dérivées du modèle emblématique de Nissan, ce sont des voitures qui se vendent très bien au Japon avec un budget moyen. Ce serait l’équivalent de nos 208 ou Clio.

 

 

Avec une forme un peu identique un concept car Toyota, le Tj Cruiser, un  SUV hybride aux capacités de rangement étonnantes.

 

Toyota Tj Cruiser

 

Mon coup de cœur va à la Honda S660. Ce petit coupé est tout bonnement craquant. À part la couleur, pas terrible, son design est vraiment agréable. Vendu à partir de 16 000 euros au Japon, ce serait bien qu’Honda décide d’exporter ce modèle.

 

 

Concernant les concepts car, nombreux sont ceux tournant autour de l’électrique. Honda présente ainsi 3 voitures au look bien différents.

 

 

Toyota présentait aussi son concept i, une voiture possédant la capacité d’apprentissage du conducteur, notamment en analysant ses faits et gestes sur les réseaux sociaux. Bien que cela soit un prototype, les questions que ce genre de technologie apporte vont être nombreuses.

 

 

Avec le petit SUV e-survivor, Suzuki nous plonge dans l’après 2020.

 

 

Dans un coin du stand Toyota se trouve aussi la petite voiture capsule entièrement électrique.

 

Un salon intéressant, des formes dynamiques et une vraie volonté d’aller vers l’électrique ou l’hybride.

Référence
https://www.best-selling-cars.com/japan/2016-full-year-japan-best-selling-car-manufacturers-brands/
http://focus2move.com/world-car-market/
http://www.jama-english.jp/publications/industry.html
http://www.liberation.fr/futurs/2017/10/25/l-industrie-automobile-japonaise-en-quete-d-un-nouveau-souffle_1605496