Tottori, terre de manga

Tottori, terre de manga

Tottori, Terre de Manga, 

Le tourisme peut se présenter sous différentes formes. Par envie de découverte d’un nouveau pays, d’une nouvelle culture, mais aussi par passion. Cette dernière peut être associée à du contenu de divertissement comme les films sous toute leur forme, des bandes dessinées, un personnage célèbre… ce tourisme de contenu, souvent appelé sous l’anglicisme « Contents Tourism » , est important au Japon où la pop culture japonaise des mangas et des animes attirent de nombreux visiteurs.  

Existant depuis des années de façon intimiste, le développement de programmes touristiques complets est une des priorités principales des professionnels du tourisme.  

Abordons dans un premier web documentaire le tourisme basé sur la visite de lieux en rapport avec des villes rendant hommage aux auteurs de manga. Depuis peu, la préfecture de Tottori propose un circuit au nom évocateur : Tottori, le royaume du Manga. 3 lieux sont ainsi mis en évidence pour 3 mangakas très célèbres.  

 

Direction “Quartier Lointain”

Partons ainsi à la découverte de la ville de Kurayoshi et de son centre historique. Après une bonne demi-heure de marche, voire plus, nous arrivons au quartier qui a servi de modèle au manga « Quartier lointain » du mangaka Jiro Taniguchi. Très célèbre en Europe, Jiro Taniguchi pourrait être plus vu comme un auteur de roman graphique. Son trait très descriptif et ses personnages en font un des auteurs les plus appréciés en France. Mais revenons à la découverte de ces entrepôts et des maisons de marchands utilisés dans le manga. Ils sont alignés sur un peu moins de 400 mètres vite pris d’assaut par les touristes. La ville de Kurayoshi est aussi connue pour les maisons de saké appelées Senbon-koshi du nom de ces maisons aux devantures composées de nombreux treillages. Mais alors que trouve-t-on par rapport à “Quartier lointain” ? En effet, le voyageur pourra déambuler dans les rues et retrouvera effectivement quelques scènes du manga, mais à part quelques posters dans une maison de souvenir, Jiro Taniguchi n’est pas la première raison de la venue dans ces vieilles rues.  

 

09112017-article_tottori_manga
09112017-article_tottori_manga-2
09112017-article_tottori_manga-3
09112017-article_tottori_manga-6

La ville reste cependant une belle destination, originale. La découverte de la vieille ville est enrichissante. 

 

Les enquêtes du Détective CONAN

Passons maintenant à une destination où l’exposition de l’artiste ou du personnage de manga dans la ville est très présente. Direction Hokuei. A peine avons-nous le temps de descendre du train que l’on comprend très vite pourquoi s’arrêter là. C’est tout simplement la ville du mangaka Gosho Aoyama et de son célèbre héros Détective Conan. D’ailleurs c’est bien simple, presque tout a été renommé en Conan ! La gare s’appelle Conan Station et l’avenue qui va vous conduire au musée.. a été nommé Avenue Conan.  

 

09112017-article_tottori_manga-10
09112017-article_tottori_manga-11
09112017-article_tottori_manga-9
09112017-article_tottori_manga-7

Direction l’office de tourisme adossé à la gare pour louer un vélo, direction le musée consacré à l’œuvre de Gosho Aoyama. Situé à un peu plus de 1 kilomètre, rien de plus simple, il suffit de suivre les nombreuses statues des différents héros de manga et vous voilà arrivés au musée où une belle coccinelle jaune (la voiture) vous accueille. Malheureusement pas de photos possibles et un musée où tout est écrit en Japonais. Cependant, cela permet de s’immerger dans le monde du mangaka. Passage à la boutique où vous devriez trouver votre bonheur si Détective Conan fait partie de vos lectures favorites. Profitez du retour pour trouver toutes les statues. Celle de Détective Conan perché sur un lampadaire avec son skateboard est intrigante. A quelques centaines de mètres du musée, un petit village commerçant dédié au héros est maintenant ouvert. 

 

09112017-article_tottori_manga-8

Une ville aux couleurs de son héros, très sympathique à découvrir surtout pour les fans de Détective Conan. 

 

Yokai !

Finissons le voyage sur les terres des mangakas par la ville de Sakai Minato. Elle est célèbre pour son auteur Mizuki Shigeru et ses étranges créatures du folklore japonais, les Yokai. Là aussi, le héros ,Kitaro, est mis en valeur au travers de tout le quartier du musée. Ce dernier va vous plonger directement dans la découverte de ces étranges monstres. Mizuki Shigeru peut être considéré comme l’inventeur du genre horrifique dans les manga, mais son œuvre comporte aussi de nombreux ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale où il dénonçait les actes de barbarie. La ville de Sakai Minato mise sur les Yokai et autres Kappa avec une avenue où de nombreuses statues de ces esprits ou fantômes sont présentes. Il y en aurait 153 ! Pari réussi, car il y aurait plus de 2 millions de visiteurs par an qui visitent la route des Yokai. Les travaux de réfection lors de la visite de la ville montrent l’importance croissante du nombre de visiteurs.  

 

13112017-article_tottori_manga-9
13112017-article_tottori_manga-5
13112017-article_tottori_manga-11
13112017-article_tottori_manga-10

 

Un musée riche qui permet de découvrir le monde des Yokai de la plus belle des manières. Pas très loin de Matsue, vous pourrez aussi visiter le château de cette ville. 

 

 

13112017-article_tottori_manga-11
13112017-article_tottori_manga-8

Voici un premier voyage dans le monde du « Contents Tourism ». Une approche ludique de la découverte des villes. Mais n’hésitez pas non plus à vous échapper du tracé souvent proposé pour y découvrir un temple ou un sanctuaire, notamment dans la ville de Kurayoshi.  

Le deuxième épisode de notre tour du “contents tourism” vous amènera à la découverte du phénomène des pèlerinages liés aux animés.