Quand partir au Japon ?

Quand partir au Japon ?

C’est une question que l’on se pose forcément quand on planifie un voyage. Avec nous l’espérons tous, la possibilité de voyager de nouveau en 2022, la question de quand partir revient.

Quelle est la meilleure des périodes pour profiter au maximum de son voyage. Pour le Japon, je pourrais vous faire une réponse très classique en vous disant que les deux meilleures périodes sont le printemps et l’automne et que ma préférée serait l’automne. Mais pourquoi ne pas se poser les vraies questions 😊  
 

Si vous voulez voir les sakura, les très belles fleurs de cerisiers et participer à un hanami 

C’est sans doute la période la plus recommandée pour les touristes étrangers. Voir les cerisiers en fleur fait partie de l’image d’Épinal du Japon. Mais alors c’est quand ?  

La floraison des cerisiers commence en mars dans les régions le plus au sud et se finit en avril pour les régions les plus au nord. La préparation devrait ainsi être facile, mais c’est sans compter sur le côté éphémère de la fleur de cerisier et des dates de floraisons qui changent chaque année. Comme un voyage est prévu longtemps à l’avance, prenez les dates les plus courantes. Ce serait par exemple fin mars – début avril pour Tokyo et plutôt dernière semaine de mars et les deux premières semaines d’avril pour Kyoto par exemple. Mais en 2021 la floraison a été très précoce, plus de 2 semaines par rapport aux dates classiques. Il est aussi important de savoir que chaque espèce de cerisier a des floraisons différentes et qu’il est possible d’avoir sur un même spot un cerisier déjà fleuri alors que son voisin a à peine commencé. Quoi qu’il en soit, le spectacle sera toujours là et en principe les dates des hanami ne changent pas beaucoup.  

Si vous voulez avoir le teeshirt mouillé 

Rien de plus simple, partez au mois d’août ! Les températures sont élevées et l’air est sec. Une visite peut se transformer en une balade dans une fournaise. Heureusement, les nombreux distributeurs automatiques seront là pour vous hydrater.  

Si vous aimez la foule 

Partez la semaine de la Golden Week fin avril – début mai. C’est la semaine où grâce aux jours fériés, les salariés japonais peuvent partir 1 semaine sans poser trop de congé.  

Mais rassurez-vous, si vous adorez les espaces remplis de touristes, la période des sakura est aussi très bien pour cela. La période de l’automne commence aussi à avoir ses spots spéciales foule, la preuve en vidéo avec le temple Ruriko-in à Kyoto !   

Si vous voulez courir dans Tokyo 

Toutes les périodes sont bonnes pour faire de la course à pied ! Mais si vous voulez participer au challenge ultime du marathon, et bien c’est fin février ou début mars ! Soit vous vous inscrivez au tirage au sort, mais sachez que les places sont peu nombreuses par rapport aux nombres de candidatures (un ratio comme 300 000 demandes pour 25 000 places). Soit vous pouvez passer par un organisme de voyage ayant des dossards pour le marathon. 

Si vous aimez les matsuri 

Des matsuri, les festivals traditionnels japonais, sont assez fréquents et il y en a quasiment chaque mois. Il est intéressant de se renseigner un peu en amont d’une visite d’une ville au cas où un festival tomberai le même jour que votre visite. A Tokyo, le Sanjo-ji est un des plus grands festivals et il a lieu dans l’enceinte du temple Senso-ji. Attendez vous à avoir beaucoup de monde ! En juillet, vous avez le Gion matsuri à Kyoto. Les nombreux chars poussés ou portés par les participants ont un sanctuaire sur leurs dessus. C’est le Mikoshi, la chasse portable avec un reliquaire de la divinité. Certains festivals sont aussi basés sur les lumières et les lanternes. J’ai pu assister à celui de Inuyama en avril et c’est juste magnifique. Plusieurs chars portent des centaines de lanternes. C’est un spectacle fascinant.

Si vous voulez admirer des feuilles d’érables rouges ou des feuilles jaune-or des Ginkgo 

C’est le Koyo ! C’est l’équivalent des sakura mais à l’automne pour vite résumer. Le momiji représente les feuilles d’érables rouges. L’avantage du Koyo est qu’il dure plus longtemps que les fleurs de cerisiers. C’est une période que je trouve fascinante tant la beauté de ces deux couleurs sublime les paysages. Depuis quelques années, visiter le Japon à l’automne est de plus en plus tendance et provoque des afflux touristiques dans certains lieux comme Kyoto. Alors si vous désirez un peu de respiration, je vous conseille vivement de visiter la région du Tohoku plus au nord. A l’inverse des sakura, ce sont les régions le plus au nord qui vont commencer à prendre des couleurs. Pour Hokkaido, cela commence fin octobre puis pour le Tohoku 1er quinzaine de novembre. Kyoto quant à lui est plus dans la deuxième quinzaine de novembre. On peut espérer encore voir quelques couleurs d’automne début décembre vers Tokyo. 

Si vous voulez voir les illuminations d’hiver 

Bon là, la période est dans le titre 😊 Mais les illuminations commencent avant l’hiver et déjà en novembre vous pouvez en admirer quelques-unes. Elles durent assez longtemps et offrent un spectacle très sympa dans cette période un peu froide où la nuit arrive vite.  

Si vous voulez monter au sommet du Mont Fuji 

Même si les accès restent ouverts en permanence, il n’y a qu’au mois de juillet et aout qu’il est possible de monter au sommet de la montagne la plus connue du Japon. Hors de ces périodes, c’est à vos risques et périls et les relais sont fermés.  

Le Japon reste un pays où partir à n’importe quelle saison reste toujours une très belle découverte. Chaque saison a ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, en automne, les temples ferment toujours un peu plus tôt et la nuit vient vite. Mais cela permet de découvrir plus vite la ville de nuit avec toutes ses lumières. Il y a aussi la saison des pluies, Tsuyu, fin juin, début juillet où l’usage du parapluie devient un sport quotidien. Si vous avez le temps de préparer votre voyage, prévoyez toujours une solution de repli pour la visite d’un lieu. S’il pleut, la visite d’un temple peut se transformer en expérience moins intéressante et il faut peut-être mieux visiter un musée ou un endroit couvert.  


Related Posts

Récit : Voyage au Japon en 2008

Récit : Voyage au Japon en 2008

Un voyage pour une retraite J’ai eu la chance, en juillet 2008, d’effectuer un magnifique voyage de 15 jours, au Japon pour fêter mon départ à la retraite. Voyage entièrement organisé par mon fils, avec un soin tout particulier, adapté pour des personnes d’âges respectueux […]

Visite du Château de Matsue

Visite du Château de Matsue

Une ville, un château La ville de Matsue se trouve sur la cote ouest de l’ile principale de Honshu. Elle se trouve au bord du lac Shinji et elle est souvent appelé la cité de l’eau. Matsue est une ancienne ville féodale avec un château […]