Shinkansen vs TGV

Shinkansen vs TGV

Tout voyageur revenant du Japon va sans doute rendre hommage aux trains à grande vitesse du pays, les shinkansen. Toujours à l’heure, confortable, les fauteuils dans le sens de la marche… mais il est intéressant de le comparer avec le TGV. Le Train à grande vitesse français a été réalisé après le shinkansen et d’un point de vue technique apportait certaines améliorations par rapport à son concurrent lors de sa sortie. Mais de gros efforts ont été fait par les 2 sociétés et malgré des différences techniques majeures, les 2 trains à grande vitesse sont proches. Reste le service, certes d’une efficacité redoutable au Japon, la SNCF met en place depuis quelques mois de nouveaux services et les TGV Inoui représentent une évolution intéressante. Mais le train reste un moyen de transport et il se doit d’être à l’heure…

La ponctualité

Commençons par la grande différence, hors technique, entre les 2 trains à grande vitesse. Celle de la ponctualité des trains. Là pas de photo finish à avoir, le shinkansen est grand gagnant, mais cependant, il ne faut pas oublier que le réseau Shinkansen est fermé, à l’inverse du TGV qui utilise en milieu urbain les lignes ferrées traditionnelles.

Shinkansen

La ponctualité est calculée à partir de la première seconde de retard. Le retard moyen par train était de 24 secondes en 2016 !

TGV

Le mode de calcul est différent : Un train est considéré comme ponctuel selon les conditions suivantes : si pour un voyage de moins 1h30 le train arrive avec 5 minutes de retard max, pour un trajet entre 1h30 et 3h avec 10 minutes de retard et avec 15 minutes pour les trajets supérieurs à 3h. Ce mode de calcul permet de dire que 95,8% des TGV sont à l’heure ! (chiffre 2017 source SNCF).Un rapport de l’ARAFER de 2016 précisait ces données : “Concernant les TGV, le taux de retard moyen s’élève à 18 %. Il dépasse les 20 % entre 14h et 20h et atteint 25 % lors de la pointe du vendredi après-midi. Près de 20 % des retards sont supérieurs à 30
minutes.” 

Nombre de classes et réservation

Shinkansen

1er (GreenClass) et 2e classe. Voitures de deuxième classe sans réservation. Pas de voiture-bar, mais personnel passant dans les allées des voitures. Le wifi gratuit à bord des shinkansen arrive. Présent dans certains trains il devrait se généraliser d’ici fin 2018, mais la couverture du réseau cellulaire est excellente. Prendre le shinkansen avec une grosse valise peut vite devenir problématique. Pas d’espace dans les shinkansen N700 ou N500. Les shinkansen de la série E qui vont vers le Tohoku possèdent un endroit où stocker ses bagages. À noter aussi la présence d’une GranClass, classe premium uniquement sur certains trajets comme Tokyo – Nagano 1er et 2 classes. 

TGV

Pas de voitures sans réservation, mais sur-réservation possible. De nombreux TGV offrent le Wifi gratuit. Il est plutôt de bonne qualité. Par contre, les places sont figées et vous pouvez vous retrouver à contre-courant de la marche du train. Grande nouveauté pour les TGV Inoui, les sièges de premières sont pivotables, on se retrouve toujours dans le sens de la marche. Espace pour les bagages présents dans les voitures ou dans les couloirs

Prix des billets (hors promotion)

Shinkansen

Prenons un Tokyo -> Kyoto départ lundi matin, 9h. En 2de classe, le prix est de 13900 yens (106 euros) en Nozomi (le Shinkansen le plus rapide pour relier les deux villes) ou 13600 yens (104 euros) avec le Hikari (plus long s’arrête à plus de stations). La première en Nozomi est à 18 690 yens (142 euros)

TGV

Prenons un Paris -> Lyon de par lundi 9h. Les prix varient entre 93-97 euros en 2de et 110-137 euros en 1er.

Le réseau ferré & les trains

Shinkansen

Le réseau ferré spécifique au Shinkansen s’étend sur 2 388 kms. Un des points forts du réseau shinkansen est d’avoir son propre réseau, mais c’est aussi un point faible, car il ne peut pas rouler sur le réseau ferré classique. Il y a eu 165 millions de passagers en 2017.

Mise en service
1964

Trains en activité
Plusieurs modèles de Shinkansen existent, les N500 et N700 sont les plus connus, car utilisés sur la Tokaido, mais pour les lignes du tohoku vous aurez les E5 et E7

A horizon 2020, de nouveaux shinkansen vont voir le jour : Les N700S (S pour suprême) : nouvelle technologie d’accélération et de freinage, prise de courant ) chaque siège et toujours ce petit plus japonais avec une lampe qui va s’allumer pour chaque passage à l’approche d’une gare

Vitesse en opération
300 km/h pour les N500 ou N700, 320 km/h pour les E5/E6 300 km/h

TGV

Le TGV peut circuler sur l’ensemble du réseau ferré français, mais les lignes à grande vitesse où le TGV peut atteindre des vitesses de 300 à 320 km/h représente 2600 kms. En 2017, la SNCF a transporté 110 millions avec ses TGV

Mise en service en  1981

Plusieurs modèles TGV : du standard au TGV duplex et maintenant Inouï

En France, les nouveaux TGV (5ème génération) devront arriver en 2023. Plus grands (plus de 700 passagers par rame) ils seront plus modulables (transformer une 1ere en 2nd par exemple) et bien sûr proposeront une expérience voyageur nouvelle.

Vitesse en opération
pour le TGV “Classique” sur 1 seul niveau, le TGV duplex et Inouï 320 km/h

Un peu de technique

Avec une vitesse quasi identique en opération, le Shinkansen et le TGV ont des conceptions techniques différentes. 

Shinkansen

Architecture de train automoteur à motorisation répartie (essieu motorisé). Presque tous les essieux sont motorisés. Notion de frein générant de l’énergie.

Configuration des bogies (chariot portant les essieux du train, donc les roues)
2 Bogies intégrés par voiture.

Capacité
8 voitures avec une capacité de 636 passagers, peut monter jusqu’à 16 voitures.
Largeur des voitures : E5 : 3,350 m , N700 3,360 m
Distance entre fauteuils : 1,040 m

Fourniture de l’énergie
Les shinkansen possèdent 2 pantographes par rame. Les pantographes ont été à l’origine de nombreuses études afin de réduire le bruit généré par ces derniers. Le pantographe est un bras mécanique permettant d’alimenter le train en courant électrique via les caténaires.

TGV

Motorisation concentrée avec 2 motrices aux extrémités. Bogie situé entre deux voitures

Capacité
Les TGV 1 seul niveau peuvent aller de 350 à 485 places avec 8 à 10 voitures passagers. Exemple: TGV Atlantique 2 motrices, 10 voitures passagers capacité de 485 passagers. Pour les TGV Duplex, la capacité est de 8 voitures avec 2 motrices pour 516 places. 2 rames TGV peuvent s’attacher doublant la capacité.
Largeur des voitures : TGV : 2,904 m
Distance entre fauteuils : 0,9 m

Fourniture de l’énergie
Sur les TGV chaque motrice a un pantographe, mais seul celui de la motrice arrière fonctionne. En cas d’unité multiple (2 rames), on utilise le deuxième pantographe arrière de l’autre rame aussi. L’avantage d’avoir un nombre réduit de pantographes diminue le bruit créé.

Train de Contrôle

Pour le Shinkansen, il s’agit d’un train avec une belle robe jaune au surnom de Docteur Yellow. Pour la France, point de couleur mais un nom :  Iris 320