Le château de Bitchu Matsuyama

Le château de Bitchu Matsuyama

En haut de la ville, le château

Situé à une altitude de 480 mètres, le château de Bitchu Matsuyama est le plus haut du Japon. La ville de Takahashi au pied du château possède aussi de nombreuses maisons de samouraïs qui peuvent être visitées.

Un château de montagne

Autant dire que pouvoir admirer le donjon, les sama qui l’entourent ou les tours avoisinantes se mérite. La montée vers le donjon nécessite un bon effort physique et on comprend mieux qu’il s’agissait déjà d’une très bonne protection.

Le donjon est tout simple, sur deux niveaux. De larges panneaux de bois noirs habillent le bas des murs alors que les fondations de pierres semblent se perdre dans la roche de la montagne.

A l’arrière les tours qui le protègent sont un peu plus marqués par le passage du temps. Le donjon et les deux tours limitant la dernière enceinte n’en sont que plus resplendissants.

L’intérieur, donjon original oblige, est tout de bois. Il y a d’abord cette grande salle aux multiples piliers. Un petit escalier permet l’accès au second niveau. La pièce est plus petite et les grandes poutres de la charpente renforcent encore le côté authentique du lieu.

Présentation du château

Le château de Bitchu Matsuyama est situé sur le Mt Gagyu. Il est à une élévation de 430 mètres qui fait de ce château le plus haut du Japon. C’est un château de montagne.

Il date du treizième siècle et sa date de création serait en 1240

Lorsque le shogun Mimura était maitre du domaine,  le château et ses dépendances recouvraient entièrement la montagne.

Avec l’ère Meiji et la fin des châteaux, ce dernier tomba en ruine mais en 1929 un groupe de citoyens commencèrent à nettoyer le site. En 1950, la ville de Takahashi décida de rénover le château et en 1960 la rénovation fut complète.