Temples et sanctuaires à Kyoto

Temples et sanctuaires à Kyoto

Kyoto, la ville aux 1000 temples et sanctuaires d’après de nombreux guides. Vu sous cet angle, vous allez pouvoir y passer du temps et revenir plusieurs fois ! Quoi qu’il en soit, comme la grande majorité de voyageurs au Japon, vous allez visiter Kyoto. Et vous avez bien raison. C’est une ville authentique où le Japon traditionnel s’exprime avec grande fierté. Un peu capitale du tourisme japonais, de nombreux spots sont pris d’assaut par les bus qui déposent dans un timing bien compté le flot de voyageurs. Allez à Kyoto c’est bien planifier ses visites, d’éviter certains horaires (entre 11h et 15h) et d’en privilégier d’autres (matin et en fin d’après-midi, mais attention aux fermetures assez tôt des temples). Certains endroits sont ouverts tout le temps, profitez de la nuit. Mais c’est aussi prévoir des temples ou sanctuaires un peu à l’écart des grandes routes touristiques, et il y en a beaucoup !

Kyoto est une ville que j’ai visité plusieurs fois. Souvent avec des amis et mes parcours étaient plus ou moins classiques. Au final, j’ai souvent visité les mêmes lieux (Kinkaku-ji, Fushimi Inari…). Mais il m’est arrivé de m’échapper du “Must Do” pour aller visiter quelques temples ou sanctuaires au calme. En tout cas que ce soit en vélo, en bus, en métro ou à pied, Kyoto est une ville possédant une bonne partie des plus beaux temples ou sanctuaires japonais. J’en ai fait la liste tout en photos.

Concernant le nom des temples ou sanctuaires, très simple. Si le nom du lieu possède jinja (ou jingu) il s’agit d’un sanctuaire, si c’est Taisha, c’est un grand sanctuaire. Un endroit historique pour le Japon. A l’inverse, si le nom du possède “ji”, “in”, “dera” alors il s’agit d’un temple.