Les ponts rouges au Japon (#21)

Les ponts rouges au Japon (#21)

Immanquablement lié à l’art des jardins à la japonaise, Il y a les célèbres ponts rouges. Mais attention on en trouve aussi ailleurs ! Kochi est par exemple  très fier de son petit pont rouge. Situé en plein centre-ville, il fait partie des attractions majeures de la ville. Ce que semble d’ailleurs confirmer le nombre de personnes s’arrêtant pour le photographier.

Les parcs des châteaux ont eux aussi leurs ponts. Cette fois ce sont les douves qu’ils permettent de franchir. Et une fois encore, les rambardes de bois sont bien souvent de couleur rouge.

On retrouve aussi les ponts dans les temples ou les sanctuaires, où ils adoptent souvent la couleur rouge orangé des toriis.

Enfin vous l’aurez compris, les ponts rouges ne se cantonnent pas aux jardins zen !

Mais au fait pourquoi rouge ?

Il faut savoir que le rouge est une couleur sacrée au Japon. Elle sert à marquer le passage entre le domaine des hommes et celui des dieux.

Le choix du rouge est donc loin d’être anodin. Tout comme la symbolique du franchissement d’un de ces ponts.