D’étranges créatures, les Shachihoko

D’étranges créatures, les Shachihoko

Des statues contre le feu

Quiconque a visité un château au Japon a sans doute remarqué d’étranges créatures posées aux deux extrémités du toit. Malgré leurs côtés un peu effrayants, ces statuts issus du folklore japonais sont les Shachihoko, de puissantes créatures qui ont le pouvoir de faire pleuvoir. Fort utile pour les châteaux japonais dont la destruction par le feu était le cas le plus probable de fin de leurs existences.

Un Yokai qui doit protéger les châteaux

Le Shachihoko est un Yōkai qui est dans la tradition japonaise un monstre bizarre, souvent avec des ressemblances animales. Le Shachihoko à la tête d’un dragon et le corps d’une carpe (souvent une carpe Koï).

On peut trouver des Shachihoko en bois (cas le plus fréquent) mais il peut en exister en bronze (cas du château de Matsue), voir même en pierre comme c’est le cas pour le château de Maruoka

A noter que le terme de Shachihoko peut être remplacé par celui de Shachi-gawara. La représentation est la même mais la tête correspond à celle d’un dragon alors que le corps est celui d’un dauphin. Mais l’aspect extérieur est identique.

Les deux statues ont des postures différentes. En effet, on peut trouver une statue d’un male à gauche, avec une position plus souple, et la statue de la femelle à droite, avec une hauteur de queue plus grande.

On trouve aussi une espèce très rare de Shachihoko, les Kinshachi, qui sont recouvert d’or. On peut en trouver notamment sur le château de Nagoya. Mais ceux du château d’Okayama sont aussi remarquables.

D’ailleurs, quoi de mieux que cette vidéo pour découvrir les châteaux japonais !

Nous vous proposons quelques photos de Shachihoko

v3_100-photos-a-faire-A_Karatsu-shachihoko7V0B3436

Image 23 parmi 23


Related Posts

Hanami en 2012 à Tokyo – Photographier les fleurs

Hanami en 2012 à Tokyo – Photographier les fleurs

Plus qu’une tradition, la période des cerisiers en fleur au Japon est devenue un sujet de société mondialement connu. Les Japonais préparent cette période avec le plus grand des sérieux comme peut en témoigner la météo de floraison des cerisiers. Les japonais utilisent le terme […]