Changement de planning

Changement de planning

S’adapter c’est dominer ! Voilà qui pourrait résumer l’état d’esprit de la journée.

Tout démarre avec un petit contre temps avec le château d’Osaka. Nous ne pourrons pas y tourner aujourd’hui, il nous faut décaler les prises de vues à la fin de semaine. Heureusement nous avions planifié des jours de sécurités, nous allons donc les utiliser.

Reste à décider de la façon dont nous allons occuper la journée.

Première mission, la poste. Nous avons un premier disque de backup à envoyer en France, direction donc un bureau postal. Ils sont facilement repérables avec un T en rouge surligné d’un trait. Savoir repérer une poste quand vous êtes au Japon est très important car c’est un des seuls endroits où il est possible de retirer de l’argent. En effet, de nombreuses banques ne vous autorisent pas à retirer de l’argent avec votre carte de crédit.

article10_akashi--bds--himeji--Japon-6

La plus proche est à 2 rues de l’hôtel, et les postières maitrisent 4 à 5 mots d’anglais, largement de quoi arriver à nous comprendre ! « Hard disk, France, send … ». Ok plus qu’à remplir un formulaire d’envoi de EMS. Le prix de l’envoi n’est pas très cher, il est de 1500 yens.

En un petit quart d’heure l’affaire est réglée et nous prenons la direction de la gare.

A peine le temps de traverser une rue qu’une voix nous interpelle : « Sumimasen ! invoice ! invoice ! ». C’est la postière qui vient de faire un sprint pour nous rattraper. Il nous faut quelques secondes pour comprendre qu’elle fait allusion à la facture pro format qui doit accompagner l’envoi et que nous n’avons ni rempli, ni signé…

Retour à la case poste ! c’est vite réglé, et cette fois nous atteindrons la gare sans être assaillis.

Direction Akashi. C’est à une petite vingtaine de minutes de train, et on y trouve les ruines d’un château. Il ne reste que quelques murs et deux tours, mais l’ensemble est entretenu comme un immense jardin public. Le château d’Akashi a été détruit sous l’ère Meiji.

article10_akashi--bds--himeji--Japon

Cependant, les deux yagura restantes sont vraiment splendides et permettent de bien réaliser comment elles amenaient protections et surveillance par rapport au château. Il fait frais,

article10_akashi--bds--himeji--Japon-2

mais le soleil vient par instant nous réchauffer. La promenade est agréable et nous nous enrichissons de quelques images supplémentaires.

article10_akashi--bds--himeji--Japon-3

Retour sur Himeji pour le déjeuner, enfin plutôt le goûter puisqu’il n’est pas loin de 15h00 lorsque nous nous attablons.

Comme nous n’entretenons pas une rubrique culinaire, passons sans transitions à la suite.

Suite qui est pour nous un rapide repérage du château d’Himeji, rapide surtout car les portes ferment à 16h00 ! Mais bon Julien connaît déjà le site et de toute façon demain nous aurons un guide.

article10_akashi--bds--himeji--Japon-7

Nous décidons donc de rentrer à l’hôtel pour finaliser la mise à jour du site et combler le retard que nous avions accumulé. Nous profitons quand même de ce retour pour passer par quelques boutiques…

article10_akashi--bds--himeji--Japon-8

dont le célèbre magasin Tokyu hands qui a déjà mis en place les décorations de Noël. Les santons sont remplacés par de petits pères Noël ou des ours

article10_akashi--bds--himeji--Japon-9

Si vous lisez ces lignes c’est que c’est chose faite !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *